Accueil du conjoint: bientôt l’expérimentation !

Le groupe « Accueil du conjoint » suscite l’adhésion grandissante des représentants d’entreprises, de collectivités, d’associations du bassin figeacois. Animé par Figeacteurs, ils travaillent ensemble à l’élaboration d’un plan d’action afin de favoriser et pérenniser l’installation des nouveaux salariés du territoire et de leurs familles :

  • Un site internet intelligent: une plateforme de présentation du territoire et du bassin d’emplois alimentée par les collectivités, les acteurs du territoire et les entreprises.
  • La « boussole » des conjoints: un service d’accueil et d’accompagnement des conjoints avec un réseau de partenaires – logement, vie pratique, emploi – un kit de bienvenue et un réseau des parrains.
  • Des services pour aller plus loin: recherche de logement, diagnostic emploi /projet de vie / accompagnement individuel à l’emploi, temps d’information et de rencontre collectifs.
  • Mise en relation avec la communauté des recruteurs et activation d’un outil numérique de réseau.

Les nouveaux partenaires associés – Grand Figeac – Action logement – Gites de France – Greta, on permis d’enrichir la réflexion commune. Les fiches descriptives étant finalisées, le groupe a aujourd’hui une vision précise du fonctionnement du dispositif .

Les modalités étant définies, l’expérimentation du dispositif d’accueil du conjoint débutera en avril prochain. L’objectif sera de lever les réticences, de s’assurer que toutes les données ont été prises en considération et de gagner en efficacité !

Rêvons nos villages avec Le Chemin de l’Eau

L’événement Rêvons nos villages a recueilli un franc succès à Felzins ! 150 habitants et voisins ont répondu présents à l’invitation du collectif Les Chemins de l’Eau dimanche 17 mars. Objectif: imaginer ensemble l’avenir d’un bassin de vie rassemblant les villages de Saint-Jean-Mirabel, Saint-Félix, Felzins, Lentillac et Cuzac.

Accompagné par Figeacteurs dans la co-construction de services aux habitants, le groupe avait préparé 3 ateliers thématiques qui ont permis de recueillir les attentes des participants :

  • Rêve de commerce au magasin Gamm vert : inventer les commerces de demain, accueillir et favoriser l’installation d’indépendants et imaginer des services de proximité.
  • Rêve de parents à la médiathèque: modes de garde, accueil et rencontres entre parents dans les villages, activités pour les enfants…
  • Rêve d’associations: 28 associations se sont mobilisées pour présenter leurs activités et en inventer d’autres!

De nombreuses bonnes idées telles qu’un répertoire des artisans, du covoiturage entre parents ou encore des partenariats entre les bibliothèques ont émergé!
Un brunch lotois et de nombreuses animations ont ponctué la seconde partie de journée: initiation au QI GONG, démonstration de percussions, ateliers cirque et maquillage pour enfant, flash mob des enfants du RPI…

L’évènement a aussi permis de valoriser la vitalité du territoire avec des dégustations des produits locaux et de nombreux entrepreneurs présents, dont la conciergerie A la Rescouss’ qui souhaite lancer une expérimentation en partenariat avec le GammVert de Felzins.

En partenariat avec l’ADEFPAT, toutes les idées vont être étudiées et expérimentés pour certaines. Le collectif « Le Chemin de l’Eau » se réunira début avril pour capitaliser sur cette journée et aller plus loin dans la concrétisation de son projet de territoire.

Maraîchage en insertion: vers une nouvelle activité pour REGAIN

Le collectif Figeacteurs accompagne l’association d’insertion REGAIN dans la définition d’une nouvelle activité maraîchage en insertion sur le figeacois.

Définition du projet, faisabilité financière, recherche de parcelles cultivables, modes de distribution des légumes, débouchés, besoins matériels et techniques… Pour mener à bien ce projet, Figeacteurs oeuvre à la mise en réseau avec les acteurs locaux de l’agriculture, de l’alimentation et de l’insertion.

Deux parcelles de maraîchage ont été identifiées sur les bords du Célé pendant la phase de cadrage début 2019. Ces terrains requièrent plusieurs objectifs:

  • Un jardin esthétique pour valoriser le public en difficulté en travaillant dans un beau jardin et afin d’être attrayant aussi bien pour les salariés que pour le grand public.
  • Un jardin biologique pour répondre au mieux à la demande actuelle du public à la recherche «de respect de l’environnement » mais aussi pour amener le public  vers une qualité alimentaire.
  • Un jardin traditionnel pour valoriser la culture et la consommation de légumes ancestraux afin de maintenir le patrimoine local. Mais surtout, ce troisième objectif a été retenu pour éviter de rentrer en concurrence avec les réseaux classiques de production existants.
  • Un jardin « rentable » afin de maintenir l’équilibre financier de l’association REGAIN.
  • Un jardin pédagogique.

Les premières plantations devraient avoir lieu au printemps 2019. Une visite d’échange de bonnes pratiques est prévu avec un jardin d’insertion le 26 mars prochain à Bourges.

Coopérer en local pour une alimentation qui a du sens !

Le groupe «Resto’Co » réunit des acteurs locaux de l’alimentation: restauration collective scolaire (collège Masbou et cantine scolaire de Figeac), Chambre d’Agriculture du Lot, Cauvaldor, commission agricole du Grand Figeac étaient notamment réunis le jeudi 22 novembre à la recyclerie REGAIN à Ceint d’eau pour continuer à valoriser un travail commun sur l’approvisionnement et la consommation en circuits de proximité.

La structuration de la filière maraîchage pour alimenter la restauration collective du Grand Figeac et de certains établissement autour de Saint-Céré (exemple : Collège de Bretenoux) est un exemple concret de ce travail collectif.

  • Environ 4 hectares de terrain favorables à la production de légumes ont été identifié sur Figeac par l’association REGAIN. Antoine Soto, président de l’association, annonçait à l’occasion de cette rencontre le lancement d’une activité de réinsertion en production maraîchère. Ce projet va être construit sur 2019 pour une production de légumes dès 2019.
  • Le projet d’un nouvel établissement à Cambes porté par l’APAEI  autour de la construction d’une cuisine centrale, sandwicherie, et d’un atelier légumerie a également été présenté. Le développement d’un atelier légumerie a  pour objectif de proposer une nouvelle activité aux personnes en situation de handicap. L’ouverture de cet établissement est prévu entre juin et septembre 2020.
  • Le groupe s’est donné rendez-vous en janvier 2019 pour échanger sur la part des légumes dans la composition des menus dans la restauration scolaire.

Cette action s’inscrit dans le cadre du projet TERRALIM « Producteur de faire ensemble » (programme Massif Central) qui vise notamment à renforcer le développement économique des territoires ruraux en accompagnant les acteurs des secteurs agricoles, agroalimentaires et de l’alimentation dans l’évolution de leurs compétences et organisations, tout en les rendant actrices de leurs changements.

Chef de file de ce projet, Figeacteurs travaille en coopération depuis 2 ans avec la Chambre des Métiers du Tarn, le Pôle Alimentaire Loire, le centre de développement agroalimentaire Ardèche le Goût et la commune de Tizy les Bourgs. Un séminaire final TERRALIM « Producteurs de faire ensemble » aura lieu ce lundi 10 décembre à Figeac pour capitaliser sur les travaux communs et de chaque territoire.

 

Emploi du conjoint

Depuis 2017, le collectif Figeacteurs aborde la question de l’accueil des nouveaux arrivants et de leurs conjoints. Partant du constat que le territoire manque de compétences et que, pour les attirer, les entreprises locales ont les moyens d’agir en réseau, plusieurs rencontres avec les entreprises du territoire ont eu lieu à cet effet. Ceci a permis de former un premier groupe d’action constitué d’entreprises concernées par ces problématiques communes : Ratier Figeac, Lomaco, agences d’intérim mais aussi les organismes consulaires et les collectivités. Un dénominateur commun à tous ces acteurs:  envisager ensemble des solutions à l’accueil des conjoints de nouveaux salariés.

Ce groupe, animé par Figeacteurs, bénéficie de 8 journées d’accompagnement par un consultant extérieur en partenariat avec l’ADEFPAT. La première journée d’accompagnement aura lieu le mardi 18 septembre à Figeac. L’objectif de cette journée est de :

  • Décrypter la situation et établir un état des lieux,
  • Formaliser la problématique à laquelle le groupe projet va devoir répondre,
  • Définir une typologie des conjoints concernés.

Pour en savoir plus sur les groupes d’actions accompagnés par le collectif Figeacteurs, n’hésitez pas à contacter Meryl PARISSE, chargée de développement économique: meryl.parisse@figeacteurs.fr