TERRALIM

Co-construire un réseau solidaire interrégional sur les questions alimentaires et développer les projets propres à chaque territoire.

Dans un contexte globalisé de surproduction, une demande croissante et durable non satisfaite, de produits alimentaires de qualité et de proximité , de crises sanitaires à répétitions, de dégradations environnementales, de réchauffement  climatique… notre modèle agricole européen doit s’adapter rapidement pour faire face à de nouveaux enjeux.

Dans le même temps, dans cette économie mondialisée, , interpelle de plus en plus les acteurs locaux des territoires tant urbains que ruraux. Les partenaires n’échappent pas à cette tendance et sont déjà engagés dans cette démarche de relocalisation de la production. Mais ils souhaitent aujourd’hui aller plus loin.

Les 8 partenaires du projet TERRALIM – PTCE FigeActeurs, l’EPCI Marche et Combraille en Aquitaine,  l’EPLEFPA de Limoges, le Grand Clermont & le PNR Livradois Forez, la COR (Communauté de l’Ouest Rhodanien), SAINT-FLOUR Communauté, Saint-Etienne-Métropole et l’EPLEFPA de Montravel-Villars et la CMA de l’Aveyron – ont choisi de s’engager ensemble dans un travail commun de relocalisation de leurs productions.

De par leurs organisations géographique et agricole les 8 territoires rencontrent des problématiques communes :

  • des territoires de moyenne montagne, caractérisés majoritairement par des productions animales,
  • une diminution progressive de la valeur ajoutée produite sur le Massif central
  • des difficultés de transmission/reprise des exploitations agricoles et des entreprises artisanales,
  • une insuffisance en production maraîchère,
  • un déficit d’organisation logistique qui pénalise les circuits de proximité.

Ainsi le monde rural en général, et plus particulièrement celui  du Massif Central, qui voit globalement son attractivité diminuer, doit réinventer de nouvelles valeurs ajoutées et de nouveaux services en phase avec les attentes de la société.

Il est devenu indispensable d’inverser les tendances, de redonner du sens et la relation entre producteurs et consommateurs, de retrouver des valeurs ajoutées aux productions agricoles et locales.

Les partenaires du projet TERRALIM sont convaincus que, en se réappropriant leur alimentation, leurs territoires vont pouvoir relever en partie ces défis. La coopération transversale entre acteurs d’un même territoire d’une part, et entre territoires du Massif Central d autre part, sera la base de créations et de déploiements de véritables chaînes de valeurs.

Les volets locaux

  • Produits identitaires,
  • Valeurs portées par leur territoire,
  • Vision de la proximité.

Le volet transversal

Ce volet transversal sera réalisé au travers de différents séminaires sur chaque territoire pendant 2 ans et accompagné par l’INRA Toulouse. il permettra d’impulser un modèle de gouvernance alimentaire territoriale et de déterminer des indicateurs de durabilité.

Pour répondre aux enjeux d’attractivité et de retour de valeurs sur les territoires, les partenaires du projet TERRALIM comptent s’appuyer sur la transversalité de la thématique alimentaire pour :

  • Créer des services novateurs pour les populations et entreprises, afin de pallier au problème d’accès divers et répondre aux attentes actuelles et futures des populations et nouveaux habitants
  • Renforcer le développement économique local en accompagnant les entreprises agricoles, agroalimentaires et de l’alimentation dans l’évolution de leurs compétences et organisations, tout en les rendant actrices de leurs changements
  • Innover d’un point de vue technique, numérique, organisationnelle, sociale,… Afin de favoriser le développement d’activités à forte valeur ajoutée.