Figeac. La peinture en musiques a cartonné à l’Arrosoir

Ce samedi 23 avril, l’Arrosoir proposait deux séances de « Peintures en musiques ». Prévue en extérieur rue d’Aujou, l’animation a dû se rabattre à l’abri de la pluie battante au café associatif. Le principe : des peintres, graphistes et dessinateurs prennent les pinceaux et seuls ou à plusieurs, créent en direct une œuvre picturale tandis que des musiciens improvisent une bande-son au fur et à mesure que progresse la fresque. En première partie d’après-midi, deux frères, Valery Boudière à la peinture et Sébastien à la table de mixage ont effectué cette performance dans la salle de spectacle du café, devant un public conquis. Les bandes-son futuristes, orientales ou cinématographiques créées en live par le mixeur ont inspiré (à moins que ce ne soit l’inverse !) la création graphique de Valéry, une toile représentant une scène futuriste et spatiale aux couleurs chatoyantes. Emmanuel Caruana, rédacteur en chef de la revue de bande dessinée L’oreille qui voit, habitué des concerts illustrés, a permis cette rencontre entre le café associatif et les deux artistes, réunis pour la première fois en ce duo arts visuels et musiques ! En début de soirée, cinq autres artistes ont pris le relais : Nino Polomski et Minime ont jonglé avec les couleurs acryliques, peignant trois toiles verticales, tandis que trois musiciens du groupe figeacois les Hungries créaient une ambiance funky, chill, blues et rock aux sonorités hypnotiques et euphorisantes. Une grande toile avait été dressée dans la salle du bar afin que les enfants puissent aussi dessiner et peindre en musique. Un « apéro réseau » avait aussi été proposé par les organisateurs pour favoriser la rencontre entre les artistes locaux : dans le local de Figeacteurs, à quelques mètres de l’Arrosoir, ont ainsi pu se rencontrer des fondateurs de Fi’jazz, le nouveau festival de jazz figeacois, des permanents de la Pool prod (production de spectacles) et de Régie sud, association audiovisuelle, et l’artiste Nino Polomski. Cette journée, portée par le tiers lieu 3L, était soutenue par le dispositif du ministère de la Culture Quartiers Culturels Créatifs.

> Lire l’article sur La dépêche

Retour sur le mardi Figeacteurs “Faut que ça bouge”

Le 5 avril dernier nous nous sommes réunis à l’Arrosoir pour réfléchir aux alternatives à la voiture individuelle pour se déplacer.  

Vous pouvez retrouver le support de présentation ICI.

Notre prochain défi: montrer l’importance du vélo en participant à la vélo parade de la Roue Fédère le 4 juin prochain: Combien de personnes saurez vous faire venir? 

Nous lancerons bientôt de nouvelles actions dans le cadre de l’appel à projet Avenir Montagne Mobilité, en partenariat avec la Ville de Figeac et Figeac Transitions (représenté par Boris Wahl, adhérent Figeacteurs).  

Clap de fin pour le parcours : 4 jours au Tiers Lieu pour booster mon projet professionnel! recruteurs: retrouvez le profil des 6 participants !

Clap de fin pour les visites fertiles PTCE Tiers Lieu

Clap de fin pour la visite fertile PTCE Tiers Lieu  

Merci à tous les adhérents et partenaires qui sont venus partager leur enthousiasme autour des projets!   Avec Figeacteurs, l’Arrosoir, les Ricochets,  Avis de Passage, Media et Drones, Avis de Passage 

Merci aux participants venus de toute la France (mention spéciale à la DG Trésor et à France Tiers Lieu )  

Bientôt un retour plus substantiel sur ces échanges et en attendant, voici un article de la dépêche sur cet évenement :

https://www.ladepeche.fr/2022/03/28/figeacteurs-agitateur-de-territoire-fait-figure-dexemple-10198861.php

Retour sur le mardi Figeacteurs : « S’affirmer au féminin » 8 mars 2022

Comme tous les deuxième mardi du mois l’association Figeacteurs organisait ce mardi 8 mars son rendez vous mensuel. Et quoi de mieux qu’un rendez vous sur la place des femmes dans le milieu professionnel à l’occasion de la journée internationale des droits des femmes ?

Cette soirée, accueillie par le café associatif l’Arrosoir, a été coorganisée avec les Reizoteuses du Lot, antenne locale d’un réseau féminin né à Toulouse pour les femmes actives, dynamiques, créatrices et cheffes d’entreprise de tous secteurs d’activité, qui souhaitent échanger, se faire connaître et développer leur activité.

Sous le format table ronde, 5 femmes aux parcours variés :

  • Nathalie Philippe, maire de Viazac
  • Cinthia Born, co fondatrice du Mouton Givré
  • Fabienne Gales, fondatrice de FGH consulting
  • Lucie Buée, fondatrice de Caretta conseil
  • Sandrine Mèche, agricultrice « La Chèvrerie d’Anglars

ont pu débattre avec les participantes et participants ( 35 environ) sur la notion d’égalité professionnelle, de féminisme, de conciliation entre vie privée et professionnelle et de confiance en soi.

Si les points de vue exprimés ont parfois divergé on retiendra que les femmes sont plus déterminées que jamais à se lancer des défis professionnels et à s’affirmer en société malgré les obstacles qui leur sont encore imposés.

Sobriété: punition ou opportunité?

MARDI 8 Février dernier à l’occasion de notre rendez vous mensuel nous nous sommes réunis autour du documentaire 2% avant la fin du monde (à revoir en accès libre ici).

L’occasion de s’interroger sur l’ incompatibilité entre croissance et écologie.

A l’issue du film, plusieurs initiatives citoyennes locales en faveur de la lutte contre le changement climatique ont été présentées.

Merci aux Lucioles, au Frigo partagé, à l’Ostal, à Kasspa, au café Bidouille et au Sel de Figeac d’avoir partagé leurs initiatives.

Nous avons commencé à répertorier les initiatives locales sur un document participatif que vous pourrez consulter, compléter, partager

Beaucoup d’échanges fertiles lors de la journée Portes Ouvertes des 3L jeudi dernier

8 participants pour 5 projets de Tiers Lieux sont venus d’Assier, Figeac, Espédaillac, Fons et Cahors pour découvrir en profondeur notre fabrique de territoire “Les 3L”. Une occasion de partager autour des expériences et envies de chacun pour animer des lieux uniques de convivialité, brassage et projets.   

« Merci de nous avoir fait découvrir vos lieux : vous avez vraiment un beau projet, dans la plus pure ligne des valeurs que nous essayons de valoriser dans La Fabrique Francophone et cette rencontre a été très inspirante » Marine La Fabrique Francophone, Tiers lieu labellisé Fabrique de Territoire à Cahors.  

Si vous aussi vous souhaitez découvrir les 3L, rendez vous le 13 juin prochain pour la prochaine journée apprenante!