Le Tiers Lieu les 3L s’engage pour la transition écologique avec un nouveau projet de compostage!

17-18-19 OCTOBRE : Notre tiers lieu Les 3L à la rencontre “FAIRE TIERS LIEU” à Metz

Nous sommes partis à 3 (équipes de Figeacteurs et de l’Arrosoir) à la rencontre “#FaireTiersLieux à Metz au sein du tiers-lieu emblématique BLIIIDA . Trois jours de partage, d’échange, d’inspiration, de débat avec plus de 800 personnes qui se sont conclus au Conseil économique, social et environnemental … pour prendre le temps de se connaître, faire naître des projets en commun, écrire ensemble de nouvelles voies d’action pour faire face aux enjeux de notre société. Au programme: des espaces de libre contribution, de l’expérimentation, des débats politiques ; 12 tables rondes ; 9 groupes de travails ; plus de 40 ateliers contributifs ; une trentaine de témoignages ; des actions de sensibilisation et des moments conviviaux pour faire collectif.

Une semaine après le début de #FaireTiersLieux nous réalisons à peine ce qu’il s’est passé. Mais nous partageons une certitude : cet événement marque une étape importante dans l’histoire des tiers-lieux, il a réuni très largement et a permis de mettre à l’œuvre ce qui fait notre force : la diversité des points de vue et des approches.

 

Les travaux battent leur plein rue de Clermont

Repéré en 2020 par Figeacteurs, ce bâtiment, d’une surface de 900m² est la propriété de la SCI Rue de Clermont et va comporter différents espaces :

  • Un espace de coworking et bureaux partagés
  • Un restaurant
  • Une boutique et un atelier
  • 6 logements, financés dans le cadre de l’opération « Cœur de ville »
  • Une cour commune, ouverte sur le quartier et dédiée aux animations socio- culturelles.

Au sein de ce Tiers Lieu, Figeacteurs aura en charge l’appel à candidatures pour le restaurant et la boutique et la gestion de l’espace de coworking des bureaux partagés et de l’atelier. Ouverture prévue en 2023.

Figeacteurs partenaire d’IN SITE: l’Erasmus en milieu rural

Figeacteurs est partenaire de la fondation la France s’engage qui prime chaque année les meilleurs projets en matière d’innovation sociale en France.

Dans ce cadre, nous accompagnons l’association INSITE, qui propose de l’ERASMUS en milieu rural pour l’aider à identifier des communes ou initiatives qui pourraient être intéressées par leur proposition (https://www.insite-france.org/)

Les communes / initiatives accueillant un jeune s’engagent à le suivre au quotidien et à assurer son logement, IN SITE prend en charge l’indemnité du jeune et son suivi pédagogique.

Nous avons déjà identifié près de 20 villages / initiatives intéressées et espérons qu’IN SITE sera bientôt présent sur notre territoire!

Si vous vivez dans un village de moins de 1500 habitants et que ce projet vous intéresse contactez-nous.

Vous partez en vacances? Pensez au frigo partagé!

En mars dernier nous avons financé dans le cadre des 3L (programme Fabrique de territoire), le 4e frigo partagé, installé au café associatif l’Arrosoir, qui vient rejoindre les frigos partagés du Centre Social, de l’IUT et de l’école d’infirmières de Figeac. Ces frigos sont accessibles à tous et permettent de limiter le gaspillage ( en 2021, 25 000 € de produits prix d’achat d’Intermarché, environ six tonnes de produits par les Restos du Cœur et 6 235 barquettes provenant des cuisines de l’hôpital.!).

Cette initiative rencontre un franc succès et l’association ‘les amis du Freego’ compte aujourd’hui 16 bénévoles pour effectuer les ramasses hebdomadaires dans les commerces et structures partenaires (Carrefour City, Intermarché, Giroflées, les Restos du Coeur et l’Hopital). Le frigo peut aussi être alimenté par vos dons (l’Arrosoir est ouvert du mercredi au samedi).

Les 16 – 17 septembre prochain les amis du Freego organisent une opération spéciale à la BIO COOP de Capdenac.

Pour en savoir plus et rejoindre les amis du Freego vous pouvez contacter Clémentine au 06 35 32 88 13

Retour sur la journée apprenante Tiers Lieu du 13 Juin 2022

Depuis l’année dernière, nous avons ouverts nos portes à 39 personnes portant des projets de tiers-lieux sur le territoire pour des retours d’expériences : le montage du projet, la gouvernance, le modèle économique et l’animation. L’occasion de connaitre les nombreuses initiatives locales et de s’enrichir mutuellement ! 

Figeac. La peinture en musiques a cartonné à l’Arrosoir

Ce samedi 23 avril, l’Arrosoir proposait deux séances de « Peintures en musiques ». Prévue en extérieur rue d’Aujou, l’animation a dû se rabattre à l’abri de la pluie battante au café associatif. Le principe : des peintres, graphistes et dessinateurs prennent les pinceaux et seuls ou à plusieurs, créent en direct une œuvre picturale tandis que des musiciens improvisent une bande-son au fur et à mesure que progresse la fresque. En première partie d’après-midi, deux frères, Valery Boudière à la peinture et Sébastien à la table de mixage ont effectué cette performance dans la salle de spectacle du café, devant un public conquis. Les bandes-son futuristes, orientales ou cinématographiques créées en live par le mixeur ont inspiré (à moins que ce ne soit l’inverse !) la création graphique de Valéry, une toile représentant une scène futuriste et spatiale aux couleurs chatoyantes. Emmanuel Caruana, rédacteur en chef de la revue de bande dessinée L’oreille qui voit, habitué des concerts illustrés, a permis cette rencontre entre le café associatif et les deux artistes, réunis pour la première fois en ce duo arts visuels et musiques ! En début de soirée, cinq autres artistes ont pris le relais : Nino Polomski et Minime ont jonglé avec les couleurs acryliques, peignant trois toiles verticales, tandis que trois musiciens du groupe figeacois les Hungries créaient une ambiance funky, chill, blues et rock aux sonorités hypnotiques et euphorisantes. Une grande toile avait été dressée dans la salle du bar afin que les enfants puissent aussi dessiner et peindre en musique. Un « apéro réseau » avait aussi été proposé par les organisateurs pour favoriser la rencontre entre les artistes locaux : dans le local de Figeacteurs, à quelques mètres de l’Arrosoir, ont ainsi pu se rencontrer des fondateurs de Fi’jazz, le nouveau festival de jazz figeacois, des permanents de la Pool prod (production de spectacles) et de Régie sud, association audiovisuelle, et l’artiste Nino Polomski. Cette journée, portée par le tiers lieu 3L, était soutenue par le dispositif du ministère de la Culture Quartiers Culturels Créatifs.

> Lire l’article sur La dépêche