Rêvons nos villages avec Le Chemin de l’Eau

L’événement Rêvons nos villages a recueilli un franc succès à Felzins ! 150 habitants et voisins ont répondu présents à l’invitation du collectif Les Chemins de l’Eau dimanche 17 mars. Objectif: imaginer ensemble l’avenir d’un bassin de vie rassemblant les villages de Saint-Jean-Mirabel, Saint-Félix, Felzins, Lentillac et Cuzac.

Accompagné par Figeacteurs dans la co-construction de services aux habitants, le groupe avait préparé 3 ateliers thématiques qui ont permis de recueillir les attentes des participants :

  • Rêve de commerce au magasin Gamm vert : inventer les commerces de demain, accueillir et favoriser l’installation d’indépendants et imaginer des services de proximité.
  • Rêve de parents à la médiathèque: modes de garde, accueil et rencontres entre parents dans les villages, activités pour les enfants…
  • Rêve d’associations: 28 associations se sont mobilisées pour présenter leurs activités et en inventer d’autres!

De nombreuses bonnes idées telles qu’un répertoire des artisans, du covoiturage entre parents ou encore des partenariats entre les bibliothèques ont émergé!
Un brunch lotois et de nombreuses animations ont ponctué la seconde partie de journée: initiation au QI GONG, démonstration de percussions, ateliers cirque et maquillage pour enfant, flash mob des enfants du RPI…

L’évènement a aussi permis de valoriser la vitalité du territoire avec des dégustations des produits locaux et de nombreux entrepreneurs présents, dont la conciergerie A la Rescouss’ qui souhaite lancer une expérimentation en partenariat avec le GammVert de Felzins.

En partenariat avec l’ADEFPAT, toutes les idées vont être étudiées et expérimentés pour certaines. Le collectif « Le Chemin de l’Eau » se réunira début avril pour capitaliser sur cette journée et aller plus loin dans la concrétisation de son projet de territoire.

Transition écologique et solidaire: vos idées après le débat !

Productifs et innovants! C’est le moins que l’on puisse dire sur votre participation à notre Mardi Figeacteurs spécial Grand Débat.

Au-delà du questionnaire énoncé par les services de l’État, les participants ont souhaité apporter une réponse collective autour de 3 thématiques qui les concernent directement sur le territoire:

  • Alimentation
  • Mobilité
  • Énergies

Retrouvez toutes vos idées détaillées dans le compte-rendu de cette soirée en cliquant ici !

Et pour aller plus loin dans la réflexion avec le Labo de l’ESS, il est urgent de se manifester, une tribune de Claude Alphandéry.

Des circuits courts aux circuits courts collectifs.

Figeacteurs était invité jeudi 31 janvier à la restitution des études menées par les chercheurs et étudiants de l’école de Purpan sur les Circuits Alimentaires de Proximité et les Plateformes d’APprovisionnement territorialisées (CAPPAP 2015-2018).

Ce projet visait à étudier les trajectoires des circuits courts plus récents et/ou innovants ainsi que les capacités des acteurs à s’organiser autour de ces réseaux.

L’étude montre notamment que les premières générations de système de vente en circuits courts (vente à la Ferme, AMAP, Marché, etc..) ont évolué tant en terme d’échelle géographique, que d’acteurs impliqués, ou de modalité de fonctionnement et de gestion. Certains peuvent aujourd’hui être qualifiés de circuits courts de deuxième génération – les circuits courts collectifs (CCC) – signifiant notamment un changement en matière de mise en relation entre le consommateurs et le producteurs.

Les Circuits Courts Collectifs – CCC – se différencient des premières formes de circuits courts par un renforcement des actions collectives et/ou communautaires, le recours , entre autres, aux nouvelles technologies numériques et par une présence plus marquée des organismes accompagnateurs (collectivités ou acteurs privés).

Aussi diverses soient-elles (la ruche qui dit oui, drives fermiers, plateformes collectives, magasin de producteurs, nouveaux concepts magasins,  etc..)  ces démarches se définissent toutes au travers d’un processus de relocalisation de l’agriculture, mais d’une manière générale, les résultats de l’étude interrogent aussi sur leur capacités à pérenniser leur existence.

L’étude montre aussi par exemple, qu’outre la création de liens entre producteurs et consommateurs, pas toujours réellement recherché par les consommateurs et difficile à investir par le producteurs, les circuits cours collectifs permettent surtout aux agriculteurs et producteurs de tisser, entres eux,  des liens sociaux et des complémentarités.

Alors, sur la route des circuits courts de troisième génération c’est peut-être le lien producteurs-producteurs qui sera fondamental pour toucher des consommateurs en recherche de lien avec des produits « vrais », de sens , de praticité et de service….

Pour en savoir plus sur l’étude, Circuits Alimentaires de Proximité et les Plateformes d’APprovisionnement territorialisées (CAPPAP 2015-2018)., cliquez ici!

Réunion d’information FigeacENR

Figeacteurs participait à la réunion d’informations organisée par Figeac ENR jeudi 31 janvier dernier sur le lancement d’une opération d’achat groupé pour les maisons d’habitation. Des kits photovoltaïques pour l’autoconsommation qui permettent de devenir producteur d’énergie renouvelable et de diminuer la facture d’électricité.

Figeac ENR est une société territoriale créée par la Communauté de Communes du Grand Figeac, le Ptce Figeacteurs et la Coopérative Fermes de Figeac, en partenariat avec la #FDEL et le Parc naturel régional des Causses du Quercy pour développer les énergies renouvelables en circuit court sur notre territoire.

Le rôle de Figeac ENR est d’accompagner, tant sur le plan technique et financier, que sur la démarche d’animation collective des projets d’énergies renouvelables, notamment en ce qui concerne le photovoltaïque – centrales au sol et toitures. 

Devenez producteur d’énergie renouvelable !

La SAS Figeac ENR peut vous accompagner pour établir un diagnostic rapide de votre parc de bâtiments  ou du potentiel de votre commune. En cas ensuite d’éligibilité de votre bâtiment, la SAS pourra vous proposer plusieurs approches en termes de financement pour vos projets.

Vous pensez disposer d’un bâtiment équipé d’une toiture adaptée? N’hésitez pas à contacter Solène RIAUBLANC, Animatrice projet Figeac ENR : 07.50.63.66.95 et suivez la démarche sur @FigeacENR

Inscrivez-vous ici : https://docs.google.com/forms/d/1LXAu5wSC92hZKruVL-XpTsxhtHlPnpjRnw1IOqKA8Ww/edit

Figeacteurs aux Rencontres de l’alimentation durable

Figeacteurs était invité aux 2èmes Rencontres de l’alimentation durable :  des initiatives exemplaires et inspirantes, des recherches scientifiques majeures et des échanges avec d’autres acteurs progressistes de l’alimentation durable: recette apprécié par 500 participants lors de la 1ère édition en novembre 2016 et réitérée en janvier.

Le lieu, le dispositif et les formats de cette 2ème édition  visaient à faciliter des rencontres et des synergies entre les participants et à alimenter les croisements entre les organisations, les disciplines et les thématiques autour de :

  • Tables rondes sur les grands enjeux de l’alimentation durable,
  • Ateliers participatifs sur la prospective des systèmes alimentaires,
  • Espaces de networking,
  • Scène ouverte des initiatives utiles, avant-gardistes et réplicables,
  • Exploration des controverses et des idées reçues liées à l’alimentation durable,
  • Dispositifs ludiques et créatifs.

Partager les expériences, inspirer la transition !

L’enjeu : réunir et de décloisonner des communautés d’acteurs qui s’engagent pour accélérer la transition vers des systèmes alimentaires plus durables.

Figeacteurs témoignait à cette occasion sur ses travaux en matière d’alimentation territoriale durable pour renforcer la relocalisation de la production agricole, développer des chaînes de valeur alimentaires pour préserver la valeur ajoutée sur le territoire et amplifier la gouvernance alimentaire locale.

Pour en savoir plus sur le site de l’évènement, cliquez ici!

En attendant le retour en images de cette 2 ème édition…

Salle comble pour la diffusion de « Après-Demain » aux Mardis Figeacteurs

«  Et si montrer des solutions, raconter une histoire qui fait du bien, était la meilleure façon de résoudre les crises écologiques, économiques et sociales, que traversent nos pays ? Suite à la publication d’une étude qui annonce la possible disparition d’une partie de l’humanité d’ici 2100, Cyril Dion et Mélanie Laurent partent avec une équipe de quatre personnes enquêter dans dix pays pour comprendre ce qui pourrait provoquer cette catastrophe et surtout comment l’éviter.

Durant leur voyage, ils rencontrent les pionniers qui réinventent l’agriculture, l’énergie, l’économie, la démocratie et l’éducation. En mettant bout à bout ces initiatives positives et concrètes qui fonctionnent déjà, ils commencent à voir émerger ce que pourrait être le monde de demain… »

Le café l’Arrosoir à Figeac faisait salle comble mardi 8 janvier à l’occasion du mardi Figeacteurs et la diffusion du film « Après-demain »  https://www.demain-lefilm.com/apres-demain.  Un vivier d’idées positives et inspirantes moteur d’actions individuelles ou collectives sur les territoires !

Après la projection, beaucoup d’idées ont émergées dans la salle :

Sur le thème de la mobilité:

  • Une vélo école,
  • Un parc automobile mutualisé entre entreprises, citoyens et collectivités,
  • Développer les pistes cyclables,
  • Un réseau bus sur les grands axes routiers avec des horaires adaptés,
  • Un covoiturage subventionné,
  • ….

Sur le thème de l’alimentation:

  • Des Réfrigérateur et étagère solidaires
  • Une Épicerie vrac
  • Un supermarché coopératif

Mais aussi:

  • Mieux gérer l’éclairage de la ville,
  • Collecter des ordures par des chevaux attelés,
  • Créer des ruchers collectifs,
  • Une centrale hydroélectrique,
  • Une monnaie locale
  • Aller plus loin dans la filière bois énergie,
  • Un financement B2B subventionné,
  • Une ceinture maraîchère,
  • Une plateforme numérique qui recense les initiatives positives sur le Lot,
  • ….

Toutes ces thématiques permettront d’alimenter des projets Starter et Booster lors de notre Start Up de Territoire rural le 26 septembre 2019 !

Séminaire final TERRALIM à Figeac

Après 2 ans de coopération, les 5 territoires du projet TERRALIM « Producteur de faire ensemble » (programme interrégional Massif Central) se sont retrouvés à Figeac pour un séminaire final le 10 décembre dernier. Chef de file de ce projet, Figeacteurs recevait la Chambre des Métiers du Tarn, le Pôle Alimentaire Loire, le centre de développement agroalimentaire Ardèche le Goût et la commune de Tizy les Bourgs.

Objectif: renforcer le développement économique des territoires ruraux en accompagnant les acteurs des secteurs agricoles, agroalimentaires et de l’alimentation dans l’évolution de leurs compétences et organisations, tout en les rendant actrices de leurs changements.

Cette journée a permis de faire un point sur les actions menées par l’ensemble des partenaires avec:

  • Un volet local: comment chaque territoire accompagne des projets alimentaires locaux et favorise une gouvernance alimentaire territoriale.
  • Un volet transversal: valoriser en commun des chaînes de valeur alimentaires territoriales et les rendre transposables sur chaque territoire.

Volets locaux

Pour Figeacteurs, cela se traduit par exemple par le développement de la filière maraîchage et la création d’une offre alimentaire Traiteur de Territoire. Au fil du temps, un groupe « Resto’Co » s’est formé, réunissant des acteurs de l’alimentation sur le territoire (cantines scolaires, Département du Lot, producteurs…) qui partagent une même chaîne de valeur alimentaire.

Pour le « Pôle agro 42 », il s’agit de commercialiser des salaisons à base de porc lourd local élevé sur paille et rémunérer convenablement l’ensemble des maillons de la chaîne. Un produit identitaire, la carpe, s’est révélé comme une filière à ré-explorer  sur ce territoire.

La « Chambre des Métiers et de l’Artisanat du Tarn » souhaite développer la coopération entre entreprises agricoles et artisanales sur le territoire du Tarn et de l’Aveyron et favoriser des synergies amont-aval afin de créer  la valeur ajouté par la transformation d’ approvisionnement en  porc locaux.

Le Centre du développement agroalimentaire  « Ardèche le goût »  oeuvre à la mise en place d’un campus des métiers et des qualifications afin de développer les compétences des cuisiniers et professionnels de la restauration pour mettre en valeur le patrimoine gastronomique de l’Ardèche dans le réseau agri-culinaire et tourisme.

Pour  la « Commune nouvelle de Thizy les bourgs », il s’agit d’impulser un projet de cuisine centrale avec utilisation de produits locaux.

Volet transversal

  • La mise en place d’indicateurs de durabilité d’un SAT – Système Alimentaire Territorial,
  • Une réflexion sur la mise en place d’une gouvernance alimentaire territoriale avec l’INRA Montpellier

Coopérer en local pour une alimentation qui a du sens !

Le groupe «Resto’Co » réunit des acteurs locaux de l’alimentation: restauration collective scolaire (collège Masbou et cantine scolaire de Figeac), Chambre d’Agriculture du Lot, Cauvaldor, commission agricole du Grand Figeac étaient notamment réunis le jeudi 22 novembre à la recyclerie REGAIN à Ceint d’eau pour continuer à valoriser un travail commun sur l’approvisionnement et la consommation en circuits de proximité.

La structuration de la filière maraîchage pour alimenter la restauration collective du Grand Figeac et de certains établissement autour de Saint-Céré (exemple : Collège de Bretenoux) est un exemple concret de ce travail collectif.

  • Environ 4 hectares de terrain favorables à la production de légumes ont été identifié sur Figeac par l’association REGAIN. Antoine Soto, président de l’association, annonçait à l’occasion de cette rencontre le lancement d’une activité de réinsertion en production maraîchère. Ce projet va être construit sur 2019 pour une production de légumes dès 2019.
  • Le projet d’un nouvel établissement à Cambes porté par l’APAEI  autour de la construction d’une cuisine centrale, sandwicherie, et d’un atelier légumerie a également été présenté. Le développement d’un atelier légumerie a  pour objectif de proposer une nouvelle activité aux personnes en situation de handicap. L’ouverture de cet établissement est prévu entre juin et septembre 2020.
  • Le groupe s’est donné rendez-vous en janvier 2019 pour échanger sur la part des légumes dans la composition des menus dans la restauration scolaire.

Cette action s’inscrit dans le cadre du projet TERRALIM « Producteur de faire ensemble » (programme Massif Central) qui vise notamment à renforcer le développement économique des territoires ruraux en accompagnant les acteurs des secteurs agricoles, agroalimentaires et de l’alimentation dans l’évolution de leurs compétences et organisations, tout en les rendant actrices de leurs changements.

Chef de file de ce projet, Figeacteurs travaille en coopération depuis 2 ans avec la Chambre des Métiers du Tarn, le Pôle Alimentaire Loire, le centre de développement agroalimentaire Ardèche le Goût et la commune de Tizy les Bourgs. Un séminaire final TERRALIM « Producteurs de faire ensemble » aura lieu ce lundi 10 décembre à Figeac pour capitaliser sur les travaux communs et de chaque territoire.

 

Réunion d’information Figeac ENR mercredi 19 décembre

Depuis plus d’un an, Figeacteurs participe au développement de la société territoriale d’énergie renouvelable, Figeac ENR. En partenariat avec le Grand Figeac, la coopérative Fermes de Figeac, la FDEL, le PNR des Causses du Quercy , les citoyens et acteurs du territoire de Figeac, ce projet accompagne la mise en oeuvre d’initiatives locales en matière d’énergies renouvelables.

Des réunions d’information ont été organisées afin de recueillir les attentes de chacun, l’objectif étant de construire un projet cohérent et de le de partager avec un maximum de personnes.

La société Figeac ENR entre dans une nouvelle phase de développement. Citoyens, entreprises, acteurs publics, associations, acteurs de l’ESS…tous peuvent adhérer à ce projet citoyen et investir dans les énergies renouvelables pour favoriser un développement durable !

Une réunion d’information est organisée Mercredi 19 décembre de 18 à 19h dans les locaux du PTCE Figeacteurs – 6 bis, rue de Londieu à Figeac.

Vous connaissez des personnes que le projet peut intéresser ? N’hésitez pas à leur transmettre le message et à vous inscrire auprès de Solène Riaublanc, animatrice du projet Figeac ENR au 07.50.63.66.95 ou solene.riaublanc@figeac-enr.fr

Pour tout savoir sur Figeac ENR, cliquez ici!

Forum Écomobilité: bouge tes habitudes !

Saviez-vous qu’en France, un conducteur parcourt en moyenne 31 km par jour? Que cela lui coûte 11€ par jour avec un véhicule thermique, soit 2 311€ par an?

Saviez-vous que chaque conducteur de véhicule thermique dégage 1335 tonnes de CO2 par an et par personne?

Ou encore qu’ un trajet domicile/travail de 10 km représente un budget mensuel de 140€ soit 1 680€ à l’année?

Les impacts économiques et environnementaux de nos déplacements font de la mobilité un enjeu majeur pour nos territoires ruraux. A l’occasion du Forum Écomobilité organisé samedi 22 septembre à Figeac, de nombreux acteurs locaux, citoyens, représentants des collectivités, entreprises partenaires, associations et bénévoles se sont engagés pour sensibiliser et informer sur les solutions alternatives en matière de mobilité.

Retrouvez les temps forts de l’événement en cliquant ici !